dimanche 7 juin 2015

Boucles d'Or et les Data

"Il était une fois une maman ours, un papa ours et un petit ours qui habitaient une belle maison dans la forêt. Un jour, maman ours prépara une soupe délicieuse. Comme elle était trop chaude, les trois ours partirent se promener". (1)

The Story of the Three Bears

Peu de temps après, qui se présente devant la maison ? Boucles d’Or. Elle est très fatiguée, alors elle décide d’entrer pour se reposer un peu.

Boucles d’Or ne le sait pas encore, mais quand elle sera plus grande, elle sera chercheuse au CNRS. Elle a déjà la fibre scientifique : elle teste tout ce qu’elle voit et elle compare les objets, les évalue et les classe par ordre de grandeur. Elle s’assoit sur la grande chaise, qu'elle trouve trop haute, sur la chaise moyenne, qui s'avère un peu bancale, et sur la petite chaise, qu’elle trouve parfaite mais qu'elle finit par casser. Elle goûte la soupe du grand bol, qu’elle trouve trop chaude, puis la soupe du bol moyen, qu’elle trouve trop salée, puis la soupe du petit bol, qu’elle trouve parfaite et qu'elle boit entièrement. C'est alors que notre scientifique en herbe voit trois lits et elle ne peut s’empêcher de refaire une expérience : elle s’allonge dans le grand lit qu’elle trouve trop dur, elle s'allonge dans le lit moyen qu’elle trouve trop mou, puis dans le petit lit qui se trouve être parfait. Boucles d'Or s'endort aussitôt.

A ce stade de l'histoire, et dans une certaine mesure, les trois ours n’existent que dans le regard de Boucles d’Or : ce sont ses hypothèses qui donnent corps à l’idée des trois ours, c’est son regard qui établit un ordre de hiérarchie entre les ours ou entre les objets. Les hypothèses de Boucles d’Or s’agrègent en trois masses : Small Data pour le petit ours, Medium Data pour la maman ours et Big Data pour le papa ours.

Boucles d’Or s'est endormie dans le petit lit du petit ours. Les trois ours reviennent de leur promenade et leurs voix la réveillent. Apeurée, elle s’enfuit. Dans certaines versions du conte, le départ de Boucles d'Or n'est pas aussi brusque : Papa Ours (Big Daddy ou Big Data) indique à Boucles d'Or son chemin. Quoi qu'il en soit, il y a plusieurs façons d’interpréter la fuite ou le départ de Boucles d'Or.

Goldilocks 1912

Ou bien il faut y voir une signification d’ordre épistémologique. Quand Small Data, Medium Data et Big Data réveillent Boucles d'Or, c'est comme si un Nouveau Monde remplaçait l'Ancien. Désormais, Small Data, Medium Data et Big Data prennent le pouvoir; les données sont les seules maîtresses à bord de la maison-laboratoire. Le réveil brutal de Boucles d'Or correspond à l'irruption brutale des données dans le cadre de la méthode scientifique usuelle. La nouvelle méthode ne consiste plus à émettre des hypothèses puis à les tester par des expériences. La nouvelle manière de faire de la science part de données sans hypothèse et sans modèle. Comme le dit le journaliste Chris Anderson, « avec suffisamment de données, les chiffres parlent d'eux-mêmes ». Les données prennent le pas sur les hypothèses. 

Ou bien encore, sans que cela soit contradictoire avec la précédente interprétation, si Boucles d'Or s'enfuit, c'est qu'elle est punie pour sa désinvolture : elle s’est assoupie en oubliant de conserver quelque part dans un coin de sa mémoire la somme des données d’expérience accumulées.

Mais cette dernière hypothèse est infirmée par le fait que l’histoire de Boucles d’Or a perduré à travers le temps. Il faut donc supposer que, après s’être enfuie dans les bois, Boucles d’Or a rencontré un conteur qui a gardé trace de son expérience. C’est grâce au récit de ce conteur, que la description de l’expérience de Boucle d’Or et les données sous-jacentes non seulement ne se sont pas perdues, mais ont été disséminées, partagées et finalement réutilisées, comme je viens de le faire. Le conteur/compteur, c’est le bibliothécaire.

(1) Version d'Annelore Parot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à commenter ce billet !
Scindez votre commentaire en plusieurs parties, si votre message est long (la plateforme Blogger demande de ne pas dépasser 4096 caractères par commentaire).
Avant de le publier, je vous conseille de prendre le temps de le sauvegarder ailleurs (mail, fichier texte, etc), surtout si votre message est long. Car plusieurs lecteurs de ce blog m'ont signalé qu'ils avaient "perdu" le commentaire qu'ils avaient tenté de publier.
En cas de problème, vous pouvez m'envoyer vos commentaires à l'adresse theloniousmoon@yahoo.fr, et je les republierai sur le blog.